5 Astuces pour améliorer les photos de vos enfants

Ou la strategie du Sniper

Pas simple de photographier des enfants ! Depuis leur premiers pas jusqu’à l’adolescence, ils ne tiennent pas en place, ne souhaitent pas prendre la pose, ou font systématiquement la grimace dès qu’ils aperçoivent l’appareil photo … Je pense qu’ils sont LE sujet le plus difficile à photographier. Bien que je propose des séances qui vous permettent d’obtenir des souvenirs de qualité, vous ne pourrez pas tout le temps faire appel à moi (non vraiment … ^^) pour une question de budget d’abord et parce que je vais vous révéler 5 astuces qui vont changer votre façon de faire des photos avec eux.

Mes 5 astuces ne vont pas changer la qualité de vos photos en tant que tel, mais elles vont vous permettre d’obtenir des clichés précieux et un peu plus naturels.

Le code du sniper ? – Yes sir !

La photographie d’enfant demande discipline et patience !
Vos enfants sont votre cible, et vous êtes le sniper, patient, attendant sagement dans l’ombre que ladite cible baisse sa garde. Et quand le sniper shoot, il shoot juste !

1. La stratégie de base : rester en embuscade

Ne leur demandez pas de poser pour vous. Non, le sniper ne demande pas à sa cible de bien vouloir faire un pas sur la gauche ^^
Blague à part, à moins que votre enfant n’ait une passion pour le mannequinat (cf photo de gauche en noir et blanc), évitez de leur dire « je vais prendre une photo, fais moi un sourire !! » car au mieux cela donnera une photo figée, pas naturelle et sans trop d’intérêts (sauf celui de garder un souvenir pas naturel de votre enfant bien sûr …). Gardez votre appareil en main de façon discrète (blocage assuré si vous les avez en ligne de mir) discutez avec eux, faites les rire et hop, captez l’instant ! Tendez leur des pièges ! La plupart des enfants n’aime pas trop qu’on leur disent quoi faire donc prenez-les au dépourvu : placez vous derrière eux, toujours armé(e) de votre appareil, appelez-les pour qu’ils se retournent et hop ! Soyez vifs et au taquet

2. Espionnez la cible !

Enfin jusqu’à un certain âge ! Faites vous invisible (l’appareil toujours chargé et prêt à dégainer) vous serez surpris(e) du nombre de photos drôles et naturelles que l’on peut prendre de cette façon.
J’ai surpris une fois mon neveu âgé de 18 mois, fouiller dans la bibliothèque de sa mamie. Il avait renversé une bonne partie des livres, j’aurai pu tout ranger et le faire sortir mais j’ai attendu discrètement. Il a pris un livre dans le bon sens, (bien entendu il ne sait pas encore lire) mais il a fait une mimique avec son visage qui laissait croire qu’il était entrain de dévorer le roman. Le titre du livre rend la photo d’autant plus drôle.. Je ne peux pas vous la montrer, mais une chose est sûre ; je n’aurai jamais pu faire une photo comme cela si je lui avait demandé de le faire ou si je n’avais pas fait preuve de discrétion et de patience.

3. Appréciez la cible telle qu’elle est

Oubliez la perfection ! Votre enfant tiré à quatre épingles, tout beau tout propre, qui regarde droit dans l’objectif, c’est réservé aux photographes d’école ! Non, vous, vous voulez vos enfants tels qu’ils sont, alors s’ils ont du chocolat plein le visage, s’ils sont recouverts de peinture, s’ils tirent la langue … pensez à captez ces instants. Il n’y a pas de meilleures photos d’enfant que celles qui respirent le naturel et la joie de vivre …

4. Attirez la cible vers le point de shoot

Préférez les photos en extérieur. Peu importe l’appareil ou le mode utilisé, en tant qu’amateur vous aurez forcement une meilleure qualité en faisant vos photos dehors. Vous aurez aussi plus de recul et pourrez donc proposer d’autres formats que les habituels plans rapprochés sombres, ternes, flous…

5. Evitez de mitrailler la cible

Le sniper ne tire qu’une fois !
Ce qui est « magique » avec ma génération et celles d’avant, c’est que l’on était très peu pris en photo, ça coutait cher et fort heureusement les selfies n’existaient pas ! De ce fait, nous avons peu de photos de nous mais ô combien elles sont précieuses et ô combien elles déclenchent des émotions !
De nos jours, on mitraille littéralement tout ce qui bouge et on fini par avoir 1000 fois le même genre de photos sans trop d’intérêt et on n’ arrive pas à les supprimer parce que ce sont quand même nos enfants, nos proches. Pour valoriser les photos de vos enfants et leur transmettre des souvenirs poignants, réduisez la cadence, on ne vous en voudra pas et vous leur rendrez service, croyez moi ! Pensez « héritage » et regardez vos photos actuelles, vous vous rendrez vite compte qu’il y a 70% à jeter.

Et si souhaitez des souvenirs de vous et de vos enfants de façon naturelle avec ma touche perso, n’hésitez pas à me contacter

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 15 =